Si l'on en croit M. Valls, la sécurité du Président a toujours été assurée lors de ses escapades en scooter.

Supposons qu'il dise vrai. Nous sommes en droit de conclure que lejournaliste qui a photographié F. Hollande au sortir du domicile de Julie Gayet a été identifié et le matériel dont il disposait, contrôlé.

La question se pose alors de savoir pourquoi la photo n'a  pas été saisie -au moins provisoirement. Deux réponses sont possibles:

1- la police a laissé le photographe en possession de son cliché à sa seule initiative, après avoir vérifié que le photographe ne voulait pas attenter à la vie du président. Dans ce cas M. Valls s'est rendu curieusement coupable d'indiscipline vis à vis du chef de l'Etat: il aurait dû bloquer la photo à son niveau, et la soumettre au président pour qu'il puisse décider si elle était publiable, et dans quellles conditions.

2- Valls a effectivement fait son travail, en toute loyauté: il a donc informé Hollande, et c'est celui-ci qui a donné l'ordre de laisser faire.

Dans le prmier cas, M.Valls a trahi le président, pour des raisons qui restent à déterminer.

Dans le second, F.Hollande s'est servi de la presse, et de l'opinion publique, pour mettre fin à sa liaison avec V.Trierweiler.

Il y en a forcément l'un des deux qui n'a pas été à la hauteur de ses fonctions.